Le réseau H0e de Yannick Marouby

Voici une série de photos sur le réseau H0e que Yannick Marouby est en train de réaliser.
Il nous les a adressées afin de les mettre sur le site dans la Rubrique  « réseau des adhérents ».
Voici la présentation qu’il en fait :
« Le réseau s’inspire du modèle proposé dans dans « Clé pour le train miniature mais j’ai pris quelques libertés.
Il est loin d’être fini mais la structure générale se dessine. Je suis un peu bloqué car j’ai commandé des voies HOe mais je ne les ai toujours pas reçues.
J’enverrai d’autres photos au fur et à mesure de mon avancement. »

Réalisation d’un réseau HOe sur la base du 5ème réseau présenté dans la revue « Clés pour le train miniature » à partir du n°25.

Les principales étapes de réalisation en photo (cliquer pour agrandir) 

1-Support réseau 1 : Création du support du réseau : caisson en contre plaqué de 10 mm + plateforme en polystyrène extrudé de 2cm – vue de dessus1-support-reseau-1

1-support réseau 2 : Création du support du réseau : caisson en contre plaqué de 10 mm + plateforme en polystyrène extrudé de 2cm – vue de dessous1-support-reseau-2

2-relief 1 : Rajout des premiers niveaux de reliefs avec des plaques de polystyrène extrudées de 2 et 4 cm. Elles sont découpées et creusées selon les besoins avec cutter, râpes, limes, papier de verre…2-relief-1

Petites difficultés : la réalisation des rampes de gauche (dans la plaque de 4cm) et de droite (dans la plaque de 2cm). Mais avec beaucoup de patience, un bon aspirateur et un peu de soin, j’ai obtenu 2 rampes régulières prêtes à recevoir les voies (enfin presque, j’ai des doutes sur l’inscription en courbe du matériel roulant…)

2-relief&arbres 1 : Réalisation du fond et du côté gauche en contre-plaqué avec découpe d’une ouverture pour pouvoir accéder à la partie sous-terraine du réseau puis découpe des rampes sous-terraines dans le polystyrène. 2-reliefarbres-1

Pour sortir un peu du polystyrène qui vole partout, j’ai réalisé 2 arbres en zeechium floqué qui prendront place sur mon réseau par la suite.

2-relief&arbres 2 : A ce stade, le magasine n’avait pas encore donné le détail des voies à utiliser. Aussi, en attendant de connaître la marque et les références à utiliser, j’ai procédé à quelques essais de passage des trains sur des voies en N. Il va falloir sortir la râpe pour les inscriptions en courbe.2-reliefarbres-22-relief&cotés 1 : 2 niveaux de relief de plus en polystyrène extrudé de 4cm2-reliefcotes-1

2-relief&cotés 2 : Vue sur les ouvertures des rampes gauche et arrière.2-reliefcotes-2

3-passage supérieur : Surélévation du passage supérieure au centre du réseau. Non prévue initialement dans le magasine à ce stade de la construction, il m’a paru nécessaire de procéder à une petite surélévation afin de permettre à toutes mes locos HOe de pouvoir passer dessous.3-passage-superieur

4-rampe accès gare 1 : Ma gare allait se retrouver isolée dans un encaissement sans voie d’accès. J’ai donc réalisé un chemin d’accès. Pour cela, j’ai utilisé des boîtes à œuf mixées mélangées avec un peu d’enduit ou de plâtre. Le seul inconvénient de cette technique est le temps de séchage (variable mais peut prendre 2 ou 3 jours jusqu’à 2 à 3 semaines selon les conditions – attention au dosage de l’eau). Sinon, on obtient une structure très légère et rigide qui a déjà plus ou moins l’aspect de la roche et dont l’application est 1000 fois moins salissante que le plâtre. En séchant, le gris va fortement s’estomper pour donner un gris très clair qui permettra toutes sortes de mise à la teinte.4-rampe-acces-gare-1

4-rampe accès gare 2 : Mise en situation avec les quelques éléments de décor que j’ai pu récupérer à ce stade4-rampe-acces-gare-2

4-rampe accès gare 3 : Autre vue.4-rampe-acces-gare-3

4-rampe accès gare 4 : Détails du chemin d’accès à la gare4-rampe-acces-gare-4

5-Relief&mine 1 : La configuration finale du réseau se précise. Je prends quelques liberté par rapport au magasine :5-reliefmine-1

– Au fond, en arrière plan, j’ai taillé dans un gros bloc de polystyrène extrudé une structure montagneuse.
– Au premier plan à droite, j’ai transformé une voie de garage en embranchement particulier vers une mine. L’entrée est un modèle Colinter pour échelle HOe/HOm/N récupérée à Orléans en …2012…

5-Relief&mine 2 : Vue de face de l’entrée de la mine.5-reliefmine-2

5-Relief&mine 3 : Vue d’ensemble. Les rails sont toujours en N en attendant les PECO HOe.5-reliefmine-3

Au fond à droite, un chalet en N pour donner un effet de perspective.
Les voitures ATLAS aux 1/87ème sortent enfin de leur tiroir. Une bonne 1/2 douzaine de véhicules de 1934 à 1949. C’est largement suffisant pour l’époque et la taille du réseau.

6-Pont routier : Autre liberté prise sur le magasine, un pont routier au-dessus de la voie ferrée à gauche de la gare. C’est une réalisation intégrale en calendrier cartonné et dépron gravé. Reste la mise en peinture.6-pont-routier

7-Moulin Jouef peint : Un peu bloqué en attendant de recevoir mes voies HOe, j’ai poursuivi la réalisation d’éléments de décor indépendants des autres travaux. Une grosse 1/2 journée de travail pour la réalisation – sans les plans – de ce moulin Jouef. La mise en peinture pour du vieux bois patiné était une première pour moi et après quelques hésitations et plusieurs retouches, je pense avoir obtenu un résultat honorable. La photo est heureusement moins bien que la réalité.7-moulin-jouef-peint

Concernant le toit, j’hésite encore à le reprendre pour lui donner aussi un aspect de bois vieilli ou bien le laisser tel quel pour un aspect type lauze.

8-Pont routier & moulin 1 : Au 06/11/2016, voilà l’avancement de mes travaux. Je suis un peu bloqué car il me manque un peu de matériel et j’espère trouver mon bonheur à Orléans le week-end prochain. Sinon, je passerai à la construction intégrale pour certains éléments (notamment ponts et entrée de tunnel).8-pont-routier-moulin-1

8-Pont routier & moulin 2 : Autre angle de vue de mes travaux au 06/11/2016.8-pont-routier-moulin-2

A suivre… et bravo à l’auteur pour cette présentation détaillée et parfaitement illustrée!

Mise en page du vendredi 11 novembre 2016.